Retour de stage ``le Rut du bouquetin``

Les stages photo “Rut du bouquetin” 2021 viennent de se terminer et que dire des ambiances cette année !

Nous avons été vraiment gâtés. La neige était au rendez-vous, presque trop par moments d’ailleurs puisqu’il a fallu faire la trace tous les jours en bravant le froid, le cumul de neige et le vent qui avaient une fâcheuse tendance à recouvrir nos traces. Mais c’est bien le vent qui a permis de sculpter la neige, créant de superbes congères un peu partout sur notre chemin pour aller à la rencontre de ces somptueux animaux que sont les bouquetins des Alpes.


Dès le premier jour, le rut du bouquetin était bien présent, sous la tempête de neige nous avons pu observer une quarantaine d’individus (étagnes, cabris et beaux mâles), tous mélangés pour un spectacle encore plus saisissant.

Ce n’est qu’au cours du second séjour photo que nous avons vraiment pu observer et photographier dans de superbes conditions un combat de mâles aux grandes cornes.
Le matin, le gypaète faisait une courte apparition (quoique jusqu’à 3 ou 4 minutes parfois) pour notre plus grand plaisir de photographes de nature et de montagne.
Heureusement, pour les paysages nous avions aussi pris un objectif grand angle ou transtandard type 24-105 mm pour immortaliser les ambiances époustouflantes de ce début janvier sous les flocons.

Les lumières étaient tout simplement grandioses, surtout en fin de journée. Et quand la météo tourna à la tempête, ce furent également de très bonnes opportunités pour photographier nos beaux sujets sous la neige virevoltante.

 
  
 
 
La deuxième semaine, nous avons pu photographier les étoiles au dessus des glaciers du Combeynot et d’Arsine, juste au sud du col du Lautaret !
Les bouquetins étaient bien présents et en nombre, petits et grand, mâles et femelles.
Et que dire du grand maître du ciel, le gypaète barbu qui nous a honoré de sa présence presque tous les jours finalement, au dessus des somptueux glaciers des Ecrins !
Merci aux stagiaires des deux groupes d’Un Oeil sur la Nature.
Merci à Olympus pour le matériel léger et performant et merci une fois encore à cette belle nature qui nous offre toujours des spectacles merveilleux quand on l’admire avec respect et douceur !
Vivement l’année prochaine !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.