Finlande – Voyage photo en Laponie

 

De retour de mon voyage photo en Laponie finlandaise, je prends le temps de vous faire un petit compte rendu texte et imagé de ces quatre semaines intense de photographie !

Depuis 2015, je me rends chaque hiver dans la région de Kuusamo, proche de la frontière russe, afin d’y photographier les paysages féeriques et la faune scandinave.

Cette année j’ai eu la chance de guider quatre groupes de maximum trois photographes. Chaque séjour d’une semaine est donc composé d’un groupe de 3. On peut presque considérer que vous êtes en séjour « individuel » quand on compare ce contexte à celui du tourisme de masse de plus en plus régulièrement pratiqué par d’autres agences de voyages. Ce choix personnel de réduire le nombre de participants a l’avantage d’offrir à chacun :

  • Un confort et une liberté de mouvements tant au chalet que pendant les déplacements en voiture (chambre individuelle, espace de vie, voiture 5 places)
  • Des moments de contemplation, seul dans la nature
  • Une convivialité et une qualité dans les échanges
  • Des conseils personnalisés

Passons ces détails et venons-en au cœur du sujet !

 

La faune scandinave

A nouveau, ces séjours nous ont réservé de belles rencontres souvent attendues, parfois improbables !

Je parlerai donc en premier lieu de cette chouette lapone, emblème des contrées nordiques et Graal de nombreux photographes animaliers, rencontrée au crépuscule au bout d’une semaine de recherche intensive !

Chouette lapone Kuusamo

Ma première lapone ! Quelle émotion de découvrir sa silhouette caractéristique et de croiser son regard. Nous sommes restés là un bonne demi-heure à l’observer tranquillement avant qu’elle décide de s’envoler vers d’autres cieux et nous de rentrer au chalet le sourire aux lèvres…

Oui, vous avez bien lu ! Ma première lapone ! Car les rencontres « sauvages » ne sont pas si courantes ou devrais-je plutôt dire ne sont plus si courantes. En effet, ces derniers hivers, les chouettes boudaient un peu le secteur de Kuusamo. Le changement global, la hausse des températures, l’abondance ou le manque de nourriture (micro mammifères) sont des facteurs qui influent sur la présence ou l’absence de chouettes.

Couplé à ces éléments, il faut également prendre en considération la probabilité spatiotemporelle, autrement dit d’être au bon endroit au bon moment, ainsi que sur la capacité de votre guide et/ou de vous-même à poser votre œil sur la silhouette en question ! Autant dire que les chances de faire de nombreuses rencontres s’amenuisent… sauf les “bonnes années”.

Pour autant, en y mettant un maximum d’énergie, en y passant du temps et en aiguisant son œil à voir les choses, nous sommes parvenus à trouver de belles espèces, dont des fantômes tels que le lagopède ou le lièvre, tout deux en livrée hivernale !

Voici la liste, relativement exhaustive, des espèces que l’on a pu voir et photographier durant ce voyage photo en Laponie finlandaise :

  • Chouette lapone
  • Chouette épervière
  • Chevêchette d’Europe
  • Autour des palombes
  • Pygargue à queue blanche
  • Pic noir
  • Pic tridactyle
  • Grand tétras
  • Tétras lyre
  • Lagopède des saules
  • Gélinotte des bois
  • Mésangeai
  • Mésange boréale
  • Grand corbeau
  • Corneille mantelée
  • Sizerin flammé
  • Tarin des aulnes
  • Cincle plongeur
  • Bouvreuil pivoine
  • Loutre d’Europe
  • Lièvre variable

Lièvre variable Kuusamo Finlande

Lagopède des saules Kuusamo Finlande

 

Les aléas climatiques

En passant quatre semaines là-bas, évidemment les rencontres sont plus nombreuses qu’en y restant seulement une seule semaine. Aussi, je suis désolé que tous mes photographes n’aient pas eu l’occasion d’observer toutes ces espèces… Hélas c’est le jeu.

Je constate par ailleurs que cette année encore les différences de températures d’une semaine à l’autre, voire d’un jour à l’autre, ont eu un impact significatif sur nos rencontres animalières. A titre d’exemple, la première semaine nous avons eu des températures oscillant entre -34° et -15°. Les gélinottes étaient abondantes aux abords des routes et s’affairaient à se nourrir des bourgeons de bouleaux et de saules. Les semaines suivantes, les températures ne sont que très rarement descendues en dessous de -10° et nous n’avons quasiment plus vu cette espèce. Même constat pour le grand tétras. A contrario, tétras lyre et lagopèdes n’ont pas l’air impactés par ces oscillations de températures.

Comme vous vous en apercevez, les différences de températures peuvent être énormes à cette saison. Je manque de recul pour savoir si c’est « normal » ou non mais je trouve ça toujours incroyable d’avoir un matin -27° et le lendemain d’avoir -2° à la même heure… Habitué au climat méditerranée je dois bien admettre que ça « contraste » mais j’adore ça et ça fait partie intégrante du dépaysement !

Alternant quotidiennement les prospections « animalières » et les sorties « paysages », ceci m’amène à vous parler des différents endroits que nous avons photographié et qui me tiennent particulièrement à cœur.

 

Les arbres candélabres et paysages enneigés

Forestier dans l’âme, impossible pour moi de ne pas vous emmener dans ces lieux mythiques que sont Riisitunturi, Kuntivaara ou Valtavaara, tous « hot spot » pour photographier les arbres candélabres !

Abres candélabres Finlande

Ces arbres font partie des sujet principaux abordés lors de ce voyage photo en Laponie finlandaise ! Autant dire que le dépaysement est assuré. « Féerique » est le terme que j’aime employer quand je parle de ces endroits.

C’est d’ailleurs cette notion d’émerveillement que j’utilise comme intitulé pour ce voyage… « Féerie hivernale » ! Et quand je vois le visage de mes photographes lorsqu’ils découvrent ces endroits pour la première fois, je suis convaincu d’utiliser le terme adéquat !

Arbres candélabres Riisitunturi

Les aurores boréales

Après la faune et les paysages qui sont les principaux sujets photographiques de ce séjour, je continue avec une thématique beaucoup plus aléatoire et qui nous a fait faux bond cette année : les aurores boréales !

Kuusamo étant situé juste sous la ligne des kp3, nous avons normalement à cette saison de bonnes chances de pouvoir les observer. Certes, nous ne sommes pas à Tromso ou dans les Lofoten mais tout de même. Dès que ça s’active un peu, on voit des aurores ! Pour preuve, les photos d’arbres candélabres du Riisitunturi ne sont pas rares sur la toile… Et pourtant ! Cette année, pas vu la moindre aurore boréale. Il faut dire que la météo n’était pas souvent favorable avec des nuits durant lesquelles la couverture nuageuse était trop dense ou alors des kp trop bas. Bref, là aussi c’est le jeu !

En souvenir, une photo réalisée l’année dernière.

Aurores boréales laponie

 

La créativité

Je terminerai cet article en abordant un sujet qui me plait particulièrement et qui est de plus en plus à la mode : l’exposition multiple ou surimpression.

En effet, cette technique qui permet de « combiner » plusieurs images sur le terrain vous ouvre la porte de la créativité, sans limites. C’est une approche photographique que j’aborde durant le séjour et qui enthousiasme nombre d’entre vous !

Autant vous dire que le terrain de jeu est inépuisable et que les surprises sont nombreuses !

Riisitunturi Finlande

Riisitunturi

Voilà ! A peine rentré que j’ai déjà hâte d’y retourner… Il me faudra pourtant attendre patiemment 2021 !

Merci aux photographes qui m’ont fait confiance et qui sont venus découvrir ces endroits et ces espèces en ma compagnie. Merci pour les échanges, les moments de convivialité, le partage et vos sourires !

Également, un grand merci à Fadela de Audiophilfoto pour le matériel prêté 😉

Pour l’année prochaine j’essayerai de faire aussi bien, voire mieux !

A ce sujet et avant de vous laisser à vos occupations, vu le nombre de demandes que je commence déjà à recevoir pour l’année prochaine, j’ai mis en ligne les dates 2021 et vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire ! Il n’y aura que 3X3 places.

FINLANDE – Féerie hivernale

Bon printemps à toutes et à tous et au plaisir de vous (re)voir !

Jonathan

Un commentaire

  1. Nous avons passé un très agréable séjour photo en Finlande à Kuusamo début Février, sorties en voiture à la recherche de chouettes, lagopèdes, mésangeais, lièvres variables, élans…randonnées au milieu de paysages enneigés parmi les arbres candélabres, au bord de rivière à la recherche des loutres et de cingles plongeurs, des vues sur les lacs gelés, les levers et couchers de soleil perchés sur des collines. Nous sommes partis avec Jonathan Lhoir, photographe, naturaliste passionné qui a fait preuve d’une grande attention à notre égard tout au long du séjour et qui nous a prodigué de judicieux conseils pour optimiser nos prises de vues sur des sites fabuleux, le tout dans une ambiance chaleureuse. Nous logions dans un chalet en bois Finlandais, avec sauna au bord d’un lac. Bref un rêve devenu réalité grâce à Jonathan et bien sûr nous avons développé nos connaissances photographiques et ramené de superbes images. Enfin, pour couronner le tout un bon rapport qualité-prix.
    Amitiés
    Christine et Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.