Retour de voyage photo - Finlande, féerie hivernale en Laponie

Je prends le temps de vous faire un petit compte rendu texte et images de ces quatre semaines intense de photographie !

Depuis 2015, je me rends chaque hiver dans la région de Kuusamo, proche de la frontière russe, afin d’y photographier les paysages féeriques et la faune scandinave.

Cette année j’ai eu la chance de guider quatre groupes de maximum trois photographes. Chaque séjour d’une semaine est donc composé d’un groupe de 3. On peut presque considérer que vous êtes en séjour « individuel » quand on compare ce contexte à celui du tourisme de masse de plus en plus régulièrement pratiqué par d’autres agences de voyages. Ce choix personnel de réduire le nombre de participants a l’avantage d’offrir à chacun :

  • Un confort et une liberté de mouvements tant au chalet que pendant les déplacements en voiture (chambre individuelle, espace de vie, voiture 5 places)
  • Des moments de contemplation, seul dans la nature
  • Une convivialité et une qualité dans les échanges
  • Des conseils personnalisés

Passons ces détails et venons-en au cœur du sujet !

 

La faune scandinave

A nouveau, ces séjours nous ont réservé de belles rencontres souvent attendues, parfois improbables !

Je parlerai donc en premier lieu de cette chouette lapone, emblème des contrées nordiques et Graal de nombreux photographes animaliers, rencontrée au crépuscule au bout d’une semaine de recherche intensive !

 

Chouette lapone – Kuusamo

Ma première lapone ! Quelle émotion de découvrir sa silhouette caractéristique et de croiser son regard. Nous sommes restés là un bonne demi-heure à l’observer tranquillement avant qu’elle décide de s’envoler vers d’autres cieux et nous de rentrer au chalet le sourire aux lèvres…

Oui, vous avez bien lu ! Ma première lapone ! Car les rencontres « sauvages » ne sont pas si courantes ou devrais-je plutôt dire ne sont plus si courantes. En effet, ces derniers hivers, les chouettes boudaient un peu le secteur de Kuusamo. Le changement global, la hausse des températures, l’abondance ou le manque de nourriture (micro mammifères) sont des facteurs qui influent sur la présence ou l’absence de chouettes.

Couplé à ces éléments, il faut également prendre en considération la probabilité spatiotemporelle, autrement dit d’être au bon endroit au bon moment, ainsi que sur la capacité de votre guide et/ou de vous-même à poser votre œil sur la silhouette en question ! Autant dire que les chances de faire de nombreuses rencontres s’amenuisent… sauf les “bonnes années”.

Pour autant, en y mettant un maximum d’énergie, en y passant du temps et en aiguisant son œil à voir les choses, nous sommes parvenus à trouver de belles espèces, dont des fantômes tels que le lagopède ou le lièvre, tout deux en livrée hivernale !

Voici la liste, relativement exhaustive, des espèces que l’on a pu voir et photographier durant ce voyage photo en Laponie finlandaise :

  • Chouette lapone
  • Chouette épervière
  • Chevêchette d’Europe
  • Autour des palombes
  • Pygargue à queue blanche
  • Pic noir
  • Pic tridactyle
  • Grand tétras
  • Tétras lyre
  • Lagopède des saules
  • Gélinotte des bois
  • Mésangeai
  • Mésange boréale
  • Grand corbeau
  • Corneille mantelée
  • Sizerin flammé
  • Tarin des aulnes
  • Cincle plongeur
  • Bouvreuil pivoine
  • Loutre d’Europe
  • Lièvre variable