Charente-île d'Oléron, retour d'un stage qui n'a pas eu lieu

Mi mai je retrouve les belles côtes de Charente maritime, ses villages aux petites maisons blanches et ses paysages en damiers de bassins ostréicoles jouant avec la lumière.

Ce matin commence un nouveau stage photo… oui mais voilà, coup du sort ce matin même je suis testé positif au Covid !

Catastrophe… Impossible de rebondir sur un plan B, je suis obligé d’annuler le stage. Je préviens tous mes infortunés stagiaires de la situation : ils seront remboursés intégralement par notre agence Pedibus, mais puisqu’ils arrivent ou sont déjà sur place pour certains, pourquoi ne pas en profiter pour s’organiser malgré tout un séjour photo entre eux ?

Dès qu’ils sont tous arrivés à l’hôtel, je crée un groupe WhatsApp “Charente et Covid” (autant le prendre avec un zeste d’humour!) et nous improvisons une petite séance collective de “sauvetage de stage”, eux dans la salle de l’hôtel, moi dans mon lieu d’isolement.

Très vite ils sont motivés, c’est parfait ! Je leur indique les spots photo, leur propose un programme pour profiter au mieux des lumières et des marées, leur envoie un tutoriel sur la pose longue sur les vagues pour ceux qui débutent dans ce type de photo, et c’est parti !

 

De mon côté, étant venu en train, je cherche une solution pour m’isoler sur place. Immense merci à Françoise qui vient à ma rescousse en me prêtant généreusement sa maison de Royan pour quelques jours. C’est chouette ces liens d’amitié qui se tissent au fil de nos stages photo !

Le démarrage autonome des photographes est aussi enthousiaste qu’épique, avec un lever de soleil panique ! Une petite erreur d’aiguillage de nuit, et les voilà perdus au bout d’une piste improbable au fond les marais où ils ne trouveront jamais le spot photo ! Intérêt du repérage… c’est le métier qui rentre ! Nous faisons un débriefing quotidien par WhatsApp, où je constate avec plaisir que l’ambiance est à la franche rigolade et au bonheur de découvrir cette belle côte de Charente maritime. Un lever de soleil plus tard, ils sont cette fois opérationnels pour de belles images ! Le soir en visio, après le récit des péripéties du jour, nous discutons usage des filtres neutres, réglages des temps de poses pour des effets sur les vagues… Nous tenterons même une séance de critique photo en visio, qui malgré nos efforts tournera court par défaut de connexion… tant pis, nous la ferons après leur retour !

Au final, je crois qu’ils auront bien rigolé et passé un séjour photo improvisé très sympa ! Je suis content pour eux d’avoir pu en partie limiter la déconvenue de cette annulation forcée.
Je n’ai pas vu les photos encore, c’est une autre histoire, séance de visio collective prévue bientôt !

Vivement le prochain stage en Charente maritime – île d’Oléron, ce sera du 14 au 17 juin prochain, il reste une place, avis aux amateurs !

2 commentaires

  1. Superbes photos, Loïc (commentaire banal pour toi j’imagine!). Je suis loin d’avoir fait aussi beau et original. Bon, plus à l’aise avec les instantanés de la photo de rue qu’avec la pose longue et, en outre, quelques soucis de focus avec mon Z6 mais j’y viendrai … Merci encore pour ton aide (spots, encouragements, technique, etc) et rendez-vous au débriefing/correction des copies début juin. Bien amicalement, Marc

  2. Retour photos Charente-Covid (suite…)

    Beau condensé de notre séjour en Charente maritime !!! mais tu as oublié de parler de Simone (notre GPS) qui se croyait elle aussi en vacances, et nous a fait voyager au gré de ses envies, mais pas toujours des nôtres.

    Le résultat n’est certainement pas à la hauteur de nos attentes, mais, malgré ces improvisations, j’ai passé un excellent séjour, et rencontré des personnes qui partagent la même passion, la photographie, ça ne pouvait que marcher.

    Merci encore pour ton soutien durant ces quatre jours, et à bientôt pour la séance de visio collective!
    Marie Christine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.